www.les-mille-etangs.com Titre
bannière
 

le Ballon de Servance et le Fort du Ballon



le plateau  

BALLON DE SERVANCE

Alt: 1 216 m

le Ballon de Servance, depuis le Ballon d'Alsace

Le Ballon de Servance est le toit de la Haute-Saône, il culmine à 1 216 m et se présente comme le plus méridional des Ballons des Vosges. Tout boisé, tout rond, habillé de versants doux, il regarde à l'Est son cousin le Ballon d'Alsace (1 247 m) séparé de lui par le Col du Stalon (958 m), et à l'Ouest, il domine la Haute-Vallée de l'Ognon. Le Ballon de Servance et le Ballon d'Alsace sont les géants incontestés des Vosges Comtoises. Le massif du Ballon de Servance est très vaste, il comporte 4 lignes de crêtes, dont une qui se dresse en frontière naturelle et historique avec la Lorraine. Le Ballon de Servance matérialise une grande ligne de partage des eaux. Ainsi, sources, rus et torrents dévalant ses flancs Saônois par la Vallée de l'Ognon (côté Servance), ou par celle du Rahin (côté Plancher-les-Mines), s'en vont rejoindre la Saône et le Rhône pour irriguer les rizières de Camargue avant le plongeon dans la "grande bleue".
Les eaux ruisselant du flanc Nord, gonfleront le lit de la Haute-Moselle, pour se jeter dans les froids courants de la Mer du Nord. Chaque extrémité de l'Europe reçoit ainsi sa part de la bonne eau du Ballon de Servance, eau qui il y a peu encore, constituait la seule ressource énergétique pour les activités économiques et industrielles de la région des Mille Étangs (verreries, scieries, moulins).


Le massif du Ballon de Servance abrite des sites Hauts-Saônois réputés : Tête des Fougères (1 119m), Ballon de Saint-Antoine (1 127m), Plateau de Bravouse, Vallée Glaciaire de Miellin, Mont Cornu et Côte 820 (820m). Mais aussi d'autres merveilles, des richesses naturelles rares : les Hautes Chaumes, les Tourbières du Rosely et de Bravouse, merveilleux cirque d'origine glaciaire avec des plantes rares et exceptionnelles, la ferme du Beurey (1 131m), dernier vestige des marcaires, le Grand Tétras ou Coq de Bruyère.


le Ballon de Servance

Le Ballon de Servance ne se trouve pas sur le territoire de la commune dont il porte le nom, mais sur celui de Plancher-les-Mines, Haut-du-Them, Château-Lambert et Saint-Maurice. Depuis Servance (D486) montez le Col des Croix, au sommet prenez à droite, direction Château-Lambert, dix kilomètres de bonne route séparent le Col du Ballon. Vous arrivez au Ballon de Servance (parking voitures) qui constitue l'un des trois repères des Ballons Vosgiens, avec le Honneck et le Ballon de Guebwiller. Sur le sentier du flanc Est, un magnifique point de vue sur la Planche-des-Belles-Filles, reconnaissable à ses trois bosses, le Ballon d'Alsace, et par temps clair les Alpes Suisses. Au Col du Luthier (près du refuge), admirez un panorama sur la Vallée de la Moselle, vous pouvez poursuivre et rejoindre le Ballon d'Alsace par le GR5.


LE FORT DU BALLON DE SERVANCE

le Fort du Ballon de Servance

Le Ballon de Servance était aux avants-postes de notre défense dans les temps de l'occupation allemande de la Lorraine. Aujourd'hui il est un site militaire, dépendant de la base aérienne 116 de Luxeuil-les-Bains. Après la défaite de la France face à la Prusse en 1871, il est décidé d'ériger un réseau de forts en rive gauche de la Moselle. C'est ainsi qu'est construit le Fort du Ballon de Servance, ou Fort "Scherr", entre 1877 et 1879. En 1950, il est équipé d'un système de radar de guet, et en 1959 il change de vocation pour s'orienter vers les télécommunications. Le Fort du Ballon pouvait accueillir plus de 200 hommes de troupe.

 

l'hôtel du sommet

Au début du siècle dernier, et jusqu'à la première guerre mondiale, la chaume du Ballon de Servance était en partie entretenue par le fermier du Beurey (Arthur Jeanmougin), qui tenait également l'hôtel du sommet. Construit en 1880, après le Fort, il était un lieu de contrebande, et de divertissement pour les militaires du Fort du Ballon de Servance, isolés à 1 216 mètres d'altutude.







Copyright ©2003 - Patrice Galmiche - tous droits réservés.